La Perception du massage bien-être par les Français

À la demande de la Fédération Française de Massages-Bien-être, Harris Interactive a réalisé une enquête auprès des Français concernant la relaxation. Ces derniers prennent-ils le temps de se relaxer ? Quelles sont les principales sources de stress et les activités privilégiées par les Français afin de se détendre ? Ce sondage éclaire la perception du massage par les Français.

82% des Français considèrent que réaliser régulièrement un massage bien-être chez un professionnel les inciterait à se sentir mieux dans leur corps (86% pour les femmes contre 78% pour les hommes). Les massages bien-être seraient également bénéfiques pour lutter contre le stress (pour 75% des Français et pour 80% des femmes, 87% des 18-24 ans et des personnes seules sans enfant). 63% estiment qu’un massage bien-être permettrait d’être moins déprimé et 59% de se maintenir en bonne santé.

Les femmes sont davantage réceptives aux bienfaits des massages bien-être, de manière générale, elles sont plus nombreuses que les hommes à se positionner sur les effets positifs des massages (68% estiment qu’ils permettent d’être moins déprimé et 63% en bonne santé contre 57% et 54% des hommes).

Les massages bien-être sont davantage perçus par les catégories populaires, les plus âgés et les inactifs comme un moyen de se maintenir en bonne santé (65% des CSP-, 64% des 50 ans et plus et 62% des inactifs), en revanche, les cadres et les Franciliens sont moins nombreux à percevoir cet apport (45% des cadres et 54% des personnes habitant en Ile-de-France). Les massages exercés par des professionnels sont donc associés à un sentiment de « mieux-être » ; les vertus de ces derniers notamment afin de déstresser les Français et leur permettre de se sentir mieux dans leur corps et leur esprit semblent majoritairement reconnues.

 

Étude Harris Interactive pour la Fédération Française de Massages-Bien-être (FFMBE). Enquête réalisée en ligne du 4 au 6 novembre 2014. Échantillon de 1002 personnes représentatif de la population française âgée d’au moins 18 ans, à partir de l’access panel Harris Interactive. Méthode des quotas et redressement appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région d’habitation de l’interviewé(e).